L’échec c’est mal

#7 L’échec c’est mal

À partager sans modération

Oui tu as bien vu ce que je viens d’écrire ci-dessus.

L’échec c’est mal.. pour la majorité de la population.

Combien de personnes atteignent leurs rêves dans leur vie ?

Seulement la minorité de la population.

Le problème avec cette opinion c’est que les gens qui la partagent ont abandonné leurs rêves pour éviter l’échec.

Donc tu te retrouves avec très peu d’échecs mais sans rêves ni objectifs.

Si tu ne connais pas l’échec dans tes projets c’est que tu ne vas pas assez loin.

Je ne te parle pas du même échec reproduit à chaque fois dans ce cas, la leçon n’a pas été tirée.

Chaque échec est un bénéfice considérable pour le futur et aussi un moyen de savoir si tu veux vraiment atteindre ton but.

Tu échoues en sport et tout le monde t’en croit incapable ?

Michael Jordan a été viré de son équipe de basket de son lycée.

Il a appris de ses échecs et il est devenu l’un des meilleurs.

Tu veux apporter ta vision au monde et tout le monde t’en croit incapable ?

Steve Jobs a été viré de sa propre société, il a décroché et il est parti dans une grave dépression.

Il a appris de ses échecs et a fait d’Apple l’une des plus importantes sociétés au monde.

On peut faire un livre entier d’exemples de personnes remarquables.

[wbcr_js_snippet id= »174″]

Oui pour échouer souvent et apprendre il faut supporter la pression sociale, le regard des autres.

Oui pour échouer souvent et apprendre il faut être capable de regarder son ego en face et lui dire « Stop ! ».

Oui pour échouer souvent et apprendre il faut savoir analyser son échec et adapter ses croyances.

Mais cela en vaut largement la peine.

Chaque jour j’essaye des choses, je vois le résultat quel qu’il soit, j’en tire une leçon et c’est reparti.

Cela fait mal si on le prend pour nous mais l’expérience est inestimable.

Échoue souvent et tu gagneras souvent.

[wbcr_js_snippet id= »174″]